Le dosage béton à la pelle.

Sur le terrain, un bon ouvrier doit maitriser des astuces et des techniques lui permettant de faire correctement son travail. La technique du dosage du béton à la pelle est maitrisée par de nombreux maçons. C’est une technique très complexe. Son appropriation réclame de l’expérience. Mais avec la procédure et la méthode adéquate, tout le monde peut l’utiliser à juste titre.

Dans la suite de cet article, découvrez les secrets et les astuces conduisant à la maitrise de cette technique. Des moyens simples et faciles pour un dosage de béton à la pelle parfait.

Les éléments et outils nécessaires pour préparer du béton.

Pour le dossage de béton à la pelle, un élément est indispensable. C’est le béton. La préparation du béton réclame la présence des matériaux ci-après. Du ciment, du sable, de l’eau, une pelle, un seau de maçon, et du gravier.

Maintenant que vous avez à votre disposition les matériaux nécessaires, vous pouvez effectuer un dosage à la pelle. La méthode la plus simple est celle du « 1, 2, 3, ». Le volume du ciment est le plus bas dans cette hiérarchie. Un pour le ciment, deux pour le sable, et trois pour le gravier. Une bonne quantité d’eau vous permettra d’obtenir le mélange idéal et compact. La pelle vous aidera à faire le dosage, mais aussi à mettre le béton dans le sceau de maçon.

Le dosage idéal.

Cette technique se fait suivant un paramètre très important. Il s’agit de l’usage qui sera fait du béton. Pour un béton de propreté, il vous faut un dosage de 250 kg/m3. Pour une dalle piétonne de maison, 300 kg/m3 de béton est largement suffisant. Le béton n’est généralement pas stable.

Pour obtenir la mesure idéale, il vous faut faire comme suit.

10 pelles de sable + un sac de 35 kg de ciment + 14 pelles de gravier. Elle vous permet d’obtenir 350 kg/m3.

Si la formule et les conseils ci-dessus sont bien appliqués, trois dosages de béton à la pelle tiendront dans un sceau de 10 litres.