Dégât des eaux : la démarche à suivre

Le dégât des eaux représente le sinistre qui survient le plus dans les logements. Ce problème qui est dû à différentes causes doit être arrêté au plus vite pour éviter de graves conséquences. Face à ce genre de situation, il faut aussi avoir une certaine démarche pour limiter les dommages et obtenir des dédommagements adéquats.

Les actions à mener immédiatement après le dégât des eaux

Peu importe que la source du sinistre vienne de votre domicile ou de celui du voisin, il faudra mener des actions après avoir constaté le problème. Si l’origine du mal est chez vous, il faut supprimer cette dernière.

Par contre, si elle est chez le voisin, vous devez aussi l’informer au plus vite. Dans le cas de figure, où vous détectez la source d’eau responsable du sinistre, vous pourriez la couper. Sinon vous devrez fermer l’alimentation d’eau dans tout votre domicile.

Si votre maison a été inondée, il faudra couper l’électricité. Ensuite lorsque vous êtes à l’origine du dégât des eaux, il faut contacter tous les voisins impliqués. Il est important de vite remplir avec ces derniers un constat de dégâts des eaux à l’amiable.

Les autres actions à mener en cas de dégât des eaux

Il est important d’obtenir une réparation de l’assurance pour tous les désagréments causés par le sinistre. Pour ce faire, il faudra appeler un spécialiste pour déclarer le dégât des eaux.

Pour faciliter le travail de l’expert, il faut éviter de faire du rangement ou du nettoyage dans les pièces touchées par le sinistre. Ceci est crucial, car le spécialiste doit constater et établir le montant des dégâts.

Dans le même temps, il faudra éviter de réparer ou de jeter les objets endommagés. C’est après avoir trouvé la meilleure solution d’indemnisation avec l’expert en dégât des eaux qu’il faudra penser aux réparations. Ce dernier vous aidera à établir un devis adapté à la situation.